dimanche 8 janvier 2017

Livres du XIXème siècle - Voyage au centre de la Terre

Roman de Jules Verne, Voyage au centre de la Terre raconte l'histoire incroyable du professeur Lidenbrock et de son neveu Axel. En effet, après avoir trouvé un cryptogramme dans un vieux manuscrit d'Arne Saknussemm, célèbre savant islandais du XVIe siècle, ce dernier révèle l'entrée d'une cheminée du Sneffels, volcan éteint d'Islande, qui conduirait au centre de la Terre. Excité à cette idée, le professeur se presse de s'y rendre, entrainant son neveu Axel dans ce voyage. Arrivés en Islande, ils seront accompagnés d'un guide impassible du nom de Hans. De nombreuses aventures les attendent et je vous laisse les découvrir 😉

Personnellement, j'ai adoré cette histoire malgré un passage que j'ai trouvé assez long. En effet, lorsque nos trois acolytes partent à l'exploration du Sneffels, de nombreux chapitres se déroulent dans les galeries du volcan sans qu'il se passe des choses passionnantes. Jules Verne en profite tout de même pour nous faire un petit historique sur les temps géologiques, qui peut intéresser ou non les lecteurs. Tout dépend de votre curiosité. C'est pour moi l'occasion de vous dire que parfois le récit est un peu compliqué à comprendre du fait qu'il y a des mots scientifiques et des unités que l'on ne connait pas forcément, ou alors on en a déjà entendu parlé mais on ne connait pas leur signification. Par exemple, j'ai déjà entendu parler de lieux, de pieds, etc, mais en réalité, je ne sais pas combien de mètres cela représente. Ce genre de petits détails m'empêchait de me situer géographiquement. En revanche, ça n'enlève en rien la compréhension de l'histoire.
Ayant réalisé des études scientifiques, j'ai trouvé assez drôle les théories physiques de Jules Verne à travers ses personnages. Cependant, on peut lui pardonner car on ne savait pas autant de choses à son époque par rapport à maintenant. S'il avait tout su, il n'y aurait pas eu tous ces petits moments surréalistes faisant de cette histoire un très bon livre fantastique qu'on a le plaisir de découvrir et qui nous fait rêver.

Ce livre a été publié pour la première fois en France en 1864.
Une version cinématographique a été proposée par Eric Brevig en 2008, dont les explorateurs vivent à notre époque et partent sur les traces du professeur Lidenbrock.

PS - Mon petit Nounours, si tu passes par là, je te dédicace cette chronique. Je pense que tu comprendras pourquoi 😜😇

samedi 3 décembre 2016

Livres en série - La 5e vague, tome 2 : La mer infinie

Roman de Rick Yancey, La mer infinie est le deuxième tome de la trilogie La 5e vague.
Comme je vous l'avez dit lors de la chronique du premier tome, le début de cette trilogie ne m'avait pas vraiment emballé. Si j'ai tout de même continué cette trilogie, c'était pour répondre à une seule question : Que devient Evan Walker ? Mais au final, qu'est-ce que j'ai eu raison de continuer cette saga ! 😍😍😍 J'ai largement préféré ce tome au premier et du coup, j'ai vraiment envie de laisser la chance à cette saga jusqu'au bout mais aussi parce que j'ai envie de savoir comment tout ça va se finir.
Cela dit, j'ai aimé ce livre en gradient. C'est à dire que j'ai préféré la fin du livre au début, en particulier la partie sur Ringer.

Effectivement, la partie sur Ringer, à la fin du livre donc, m'a énormément touchée. D'ailleurs, je me suis attachée de plus en plus attachée à elle de part son passé mais aussi par ce qu'il lui arrive. Via son histoire, je pense que l'auteur va nous faire un final splendide. Enfin je l'espère 😅 Pourquoi est-ce que je dis ça ? C'est à vous de le découvrir ! 😜
Maintenant qu'on a parlé de Ringer, on ne peut pas passé à côté de Razor, qui a un rôle important à ses côtés. Je trouve que l'auteur a très bien travaillé ce personnage car il demeure mystérieux. On se sait pas trop s'il est du côté des "gentils" ou du côté des "méchants". Par contre, une chose est sûre. Les sentiments qu'il éprouve pour Ringer sont sincères. Du moins, c'est ce que je pense 😂 À vous de découvrir pourquoi on peut penser ça 😉
Un personnage que je trouve un peu plus présent dans ce tome comparé au premier est Vosh. Je trouve que Rick Yancey a très bien travaillé son personnage. Chacun peut avoir son avis dessus mais personnellement je trouve qu'il est imposant. Il me suivait, me hantait, comme il pouvait hanter Ringer en quelque sorte. Je vous avoue que je n'arrive pas vraiment à trouver les mots pour décrire ce que je ressens avec ce personnage.
Puis, pour finir, on va quand même dire deux trois mots sur THE personnage : Evan Walker. J'espère ne pas vous spolier en vous disant ça mais sérieusement, c'est moi ou on a vraiment l'impression que rien ne peut lui arriver ?

Titre original (anglais) : The Fifth Wave, book 2 : The Infinite Sea
Publié pour la première fois en France et aux État-unis en 2014.

samedi 5 novembre 2016

Livres en série - La Trilogie des Gemmes, tome 1 : Rouge Rubis

Roman de Kerstin Gier, Rouge Rubis est le premier tome de la Trilogie des Gemmes. Dans ce roman, on va suivre Gwendolyn dont la vie va être complètement bouleversée.
En effet, alors qu'elle croit que sa famille nage en pleine science-fiction, elle se rend compte que ce que spécule sa famille est bel et bien réel. Je m'explique. La star de la famille, c'est Charlotte. Tout le monde croit qu'elle possède un gène spécial qui va lui permettre de voyager dans le temps. Sauf que, contre toute attente, ce n'est pas elle qui le possède mais Gwendolyn. Comment est-ce qu'on s'en rend compte ? Que va-t-il lui arriver ? C'est à vous de le découvrir ! 😉

Les points positifs de ce livre, et je n'en vois que des positifs, sont son univers et ses personnages. L'univers est très prenant. L'idée des voyages dans le temps est vraiment très bonne et très bien menée car l'intrigue est très bien travaillée, notamment grâce à la loge et au comte de Saint Germain.

En bref, une petite merveille que je vous conseille grandement si vous aimez ce genre d'histoire.

Titre original (allemand) : Liebe geht durch alle Zeiten, band 1 : Rubinrot
Titre en anglais : The Ruby Red Trilogy, book 1 : Ruby Red
Ce livre a été publié pour la première fois en Allemagne en 2009 et en France en 2011.

Ce livre a été adapté au cinéma en 2013 par Félix Fuchssteiner.

samedi 9 juillet 2016

Livres en série - Merlin, tome 1 : Les Années publiées

Roman de T. A. Barron, Les années oubliées est le premier tome de la série Merlin. Ce livre est intéressant car l'auteur y raconte l'enfance du légendaire enchanteur, période dont on ne parle jamais, d'où le titre de ce tome. Par ailleurs, l'auteur nous dit qu'il voulait écrire "une oeuvre d'imagination, et non d'histoire" car Merlin est très vivant dans le domaine de l'imaginaire. De plus, il existe plusieurs versions sur les aventures de Merlin.

C'est sur une plage galloise que commence notre histoire, où Merlin a été rejeté par l'océan. Il ne se souvient de rien. Ni de son nom, ni de sa famille. C'est alors que commence sa quête : il veut à tout prix découvrir qui il est.
Après quelques années passées aux côtés de Branwen, il découvre qu'il a des facultés particulières (que je vous laisse découvrir, bien évidemment) qui ne vont faire que rajouter des questions sur sa réflexion. Mais ce n'est qu'après un tragique accident que Merlin va retourner au point de départ pour y trouver les réponses à ses questions : l'océan. Après avoir pris la mer, le destin l'emmène sur l'île de Fincayra.
On suit alors ses aventures. Il va y découvrir des réponses sur son identité ainsi que sur sa famille et sa propre histoire. On les découvre en même temps que lui d'ailleurs. Seulement, il va être mener à un dilemme qui ne sera pas sans risque : sauver Fincayra ou découvrir son identité. Que va-t-il choisir ? C'est à vous de le découvrir !

Étant fan de Merlin depuis que je suis toute petite, j'ai adoré ce livre. La version que nous propose T. A. Barron est tout simplement magique. Elle nous emmène ailleurs. J'étais facilement transportée dans cet univers.
D'ailleurs, je recommande ce livre à tous les fans de Merlin 😉

Titre original (anglais) : Merlin, book 1 : The Lost Years of Merlin
Ce livre a été publié pour la première fois aux États-Unis en 1996 et en France en 2013.

samedi 23 avril 2016

Romans - Qui es-tu Alaska ?

Roman de John Green, Qui es-tu Alaska ? raconte la folle histoire d'une bande d'amis vivant dans un pensionnat.
À travers ce livre, on suit Miles Halter, qui décide de partir dans un pensionnat qui se trouve loin de chez lui. Je vous laisserai en connaître la raison pour ne pas tout vous dévoiler. Or, c'est dans ce pensionnat que Miles va faire la rencontre de l'intrigante Alaska Young.

Ici, Miles apparaît comme un ado qui découvre la vie, il ose faire des choses qu'il ne faisait pas avant, etc, tandis que notre sublime Alaska nous paraît frivole par son comportement alors qu'elle est bien plus mature que ce qu'elle veut montrer.
Un point crucial liera ces deux personnages dans ce livre. Mais quel est-il ? Que se passera-t-il ? Quelles conséquences en résulteront ? C'est à vous de le découvrir !

Suite à cet évènement dont je viens de vous parler, il faut bien avouer que John Green a très bien travaillé la fin car elle est juste sublime. Par ailleurs, il a su mettre de l'humour quand il le fallait, ce qui nous permet de mieux nous attacher aux personnages, ainsi que de nous rendre la lecture plus agréable.

Titre original (anglais) : Looking for Alaska
Ce livre a été publié pour la première fois aux États-Unis en 2005 et en France en 2007.

lundi 18 avril 2016

Livres en série - Les Ailes d'Alexanne, tome 1 : 4h44

Roman d'Anne Robillard, 4h44 est le premier tome de la série Les Ailes d'Alexanne. Comme on peut s'y attendre avec la couverture, l'originalité de ce livre est son monde parallèle que l'on ne retrouve pas souvent : un monde rempli d'anges gardiens, de réincarnations, de karmas... Cet univers complètement à part de la société est reflété par l'isolement de la tante d'Alexanne dans la campagne québécoise.

Dans ce livre, on suit Alexanne, qui a perdu ses parents lors d'un accident et qui se retrouve chez sa tante, qui vit dans un endroit reculé et qui croit à un monde rempli d'anges, etc. Alexanne essaye d'apprivoiser ce monde et on suit son évolution tout au long de la lecture.

Je conseillerai ce livre à ceux qui sont curieux ou aiment cet univers, mais pas à ceux qui ne peuvent pas le comprendre car il représente les quatre cinquièmes de ce livre. Le cinquième restant est consacré à l'évolution des personnages. Autant vous dire qu'il faut être un minimum ouvert pour pouvoir tenir jusqu'au bout.
Sinon, je trouve que l'évolution du couple entre Alexanne et Mathieu est beaucoup trop rapide. Cependant, il y a une raison. Mais laquelle ? C'est à vous de le découvrir !
Hormis la tante d'Alexanne, un autre personnage est d'autant plus important qu'intriguant. Qui est-il ? Que veut-il ? C'est à vous de le découvrir !

Ce livre a été publié pour la première fois au Québec en 2010 et en France en 2011.

samedi 9 avril 2016

Livres en série - Contes des royaumes, tome 3 : Beauté

Roman de Sarah Pinborough, Beauté est le troisième et dernier tome de la trilogie Contes des Royaumes. Ce livre nous raconte ce qui s'est passé avant Poison et Charme, qui sont les deux tomes précédents. Comme vous pouvez en déduire, si vous avez lu les premiers tomes, on retrouve le prince et le chasseur. On découvre alors comment ils se sont connus et ce qui les unis.

Pour moi, ce livre présente énormément d'incohérences. À la base, ce livre est une réécriture du conte de La Belle au bois dormant. Seulement, il y a tellement de contes présents dans ce tome qu'on s'y perd un peu. Il y en a même certains dont je n'ai ni compris l'intérêt, ni pourquoi ils étaient là, comme pour Le petit Chaperon Rouge. Mais, ma plus grande déception, c'est la présence du conte de La Belle et la Bête. L'auteure a complètement réinventé l'histoire de Belle dans une version que je n'ai pas aimé. Je pense que c'est le fait qu'elle ait mis Aurore et Belle dans un même personnage ce qui pour moi, a créé un énorme décalage. Cela dit, avec du recul, la réinvention de Belle était tout de même très bien réalisée.

Malgré ce mélange de contes décevant pour moi, l'histoire en elle-même était très satisfaisante et nous permet de faire le lien avec les tomes précédents. C'est un peu comme la pièce manquante du puzzle.
Ce livre est une très bonne fin de trilogie.

Titre original (anglais) : Tales from the kingdom, book 3 : Beauty

samedi 2 avril 2016

Livres en série - Alice au pays des merveilles

Roman de Lewis Carroll, Alice au pays des merveilles est le premier tome d'une duologie qui porte le même nom. Comme vous le savez sans doutes, on suit les aventures d'Alice qui atterrit au pays des merveilles après avoir suivi un lapin blanc. Si vous ne connaissez pas encore cette histoire, je vous laisse la découvrir 😉

Ce qui m'a surpris au début, c'est le contraste entre la rapidité de la narration et la lenteur du dialogue. Même si dans le fond ce n'est pas vraiment dérangeant, ça m'a un peu cassé le rythme de ma lecture.

Ce que j'ai trouvé incroyable, c'est qu'on retrouve assez bien l'univers du dessin animé réalisé par Disney en 1951, même si la fin de ce livre n'y apparaît pas.
J'ai également aimé l'univers fantastique de Lewis Carroll qui à ma grande surprise, peut être comparable à celui que l'on connaît aujourd'hui.

Le deuxième tome de cette duologie, pour les intéressés, est Alice au pays des merveilles, de l'autre côté du miroir. Peut-être qu'un jour je le lirai et que je vous en ferai une chronique.

Titre original (anglais) : Alice's Adventures in Wonderland
Ce livre a été publié pour la première fois au Royaume-Uni en 1865 et en France en 1869.

samedi 26 mars 2016

Romans - Les Yeux du Dragon

Roman de Stephen King, Les Yeux du Dragon n'est pas un thriller mais un conte. Quand j'ai vu le livre pour la première fois, j'ai cru que j'allais avoir à faire à une histoire de dragons, mais en fait pas du tout. C'est l'histoire d'un royaume du nom de Delain, d'un roi et de ses deux héritiers, ainsi que d'un magicien. Je vous ai cité que les personnages principaux car il y a également des personnages secondaires qui ont des rôles importants.
Cependant, dans ce livre, il y a bien une histoire de dragon. Le titre nous indique l'intrigue. En effet, c'est à travers les yeux de Nini, un dragon que le roi Roland a tué lui-même et qui a été empaillé, que l'un des personnages va voir une scène qui va tout bouleverser à Delain. Mais que s'est-il passé ? Quels personnages sont concernés ? Qu'est-ce qui va changer ? C'est à vous de le découvrir !

Pendant les toutes premières pages, j'ai trouvé l'histoire captivante puis l'intrigue a tardé à venir. Or, Stephen King nous a préparé un dénouement tellement incroyable qu'on lui pardonne le petit moment de lenteur ressenti au début. Ceci dit, ce n'est que mon avis 😉

Titre original (anglais) : The Eyes of the Dragon
Ce livre a été publié pour la première fois aux États-Unis en 1984 et en France en 1995.

mercredi 21 octobre 2015

Livres en série - New Victoria

Ici en version intégrale chez France Loisir, New Victoria est une duologie écrite par Lia Habel.

Tout d'abord, quand j'ai acheté ce livre, je ne m'attendais pas du tout à une histoire de zombies, surtout avec les couvertures. Sur celle-ci, le cœur avec les engrenages me faisait penser à une histoire de robots plutôt qu'à une histoire de zombies. Ceci dit, une fois qu'on a lu le livre, on comprend plus ou moins ce choix. Et comme d'habitude, c'est à vous de le découvrir ! 😉
Par contre, si on prend les couvertures d'origine (qui seront en dessous), on ne s'attend pas à un univers avec des zombies et encore moins à un univers futuriste !

En lisant le tome 1, j'ai été impressionnée par Lia Habel car malgré le fait qu'elle est inventée plusieurs personnages, ils ont tous, sans exceptions, un rôle précis dans l'histoire. Il y en a pour qui c'est plus flagrant dans le tome 2, je l'avoue.
Nora, l'une des personnages principaux de l'histoire, se fait kidnapper par son père, qui est en réalité un zombie (mais elle le découvre bien après). Et c'est le capitaine Griswold qui va s'en charger. Évidemment, il fait également partie de la communauté zombie.
Bon, ce n'est pas la peine de garder le suspens plus longtemps, Nora et Bram (le capitaine Griswold) vont former un joli petit couple. Mais pour une fois, je trouve que cette relation est très bien ficelée avec une bonne évolution. De plus, on a l'impression que l'auteur a voulu instaurer une petite morale : Nora a d'abord appris à connaître Bram avant de le juger, même si au début elle avait peur de lui avec son apparence. Mais dans quelles conditions nos deux tourtereaux ont commencé à se connaître ? Comment évolue leur relation ? C'est à vous de le découvrir les amis ! 😄

Dans le tome 2, Lia Habel reprend l'histoire en répétant un peu la même chose mais avec des personnages différents. En effet, même dans le tome 1, c'est un personnage différent qui raconte l'histoire dans un chapitre. La reprise est un peu lente mais cela nous permet d'avoir une vue globale et une meilleure compréhension de l'histoire.
Le début répétitif permet également de mettre en place le final et je peux vous l'assurer, les personnages nous donnent rendez-vous avec l'action.

New Victoria est l'un de mes coups de cœur de l'année, même si à la base, je ne suis pas branchée zombies.

Titre original du tome 1 (anglais) : New Victoria, book 1 : Dearly, Departed.
Titre original du tome 2 (anglais) : New Victoria, book 2 : Dearly, Beloved.
Le tome 1 est paru aux Etats-Unis en 2011 et en France en 2012. Le tome 2 en 2012 aux Etats-Unis et en 2013 en France.
L'intégrale est sorti en France en 2014.